Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Beauté de l'âme
  •  Beauté de l'âme
  • : Comment accroïtre la beauté de votre âme grâce à un bilan animique !
  • Contact

Profil

  • Beauté de l'âme
  • Pour moi la joie de vivre est essentielle ! J'aime la nature, les animaux, les fleurs, le dessin et la peinture, la broderie...
 Tout ce que la Vie nous offre de beau !
 J'aime tout simplement ceux qui comme moi aiment La Vie et sont à son service !
  • Pour moi la joie de vivre est essentielle ! J'aime la nature, les animaux, les fleurs, le dessin et la peinture, la broderie... Tout ce que la Vie nous offre de beau ! J'aime tout simplement ceux qui comme moi aiment La Vie et sont à son service !

newsletter

Chers amis,
Si le sujet vous intéresse, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter, ci-dessous, afin d'être tenu au courant du dernier article !
Il vous suffit de mettre votre adresse et de cliquer sur OK
MERCI


DEMANDEZ  votre   BILAN DE SANTE ANIMIQUE
Tel :   05 57 32 88 35  -    muriel.basset@gmail.com


Recherche

E-Book

E-BOOK : "Le Chemin de l'Harmonie"

I

     Inscrivez-vous à la Newsletter
   et vous recevrez en retour
   gracieusement
   le lien de téléchargement de 
   cet E-Book   en   m'envoyant
    votre email

    Beauté de l'Ame















     
       




                        

POEMES



















Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme,
où dans l'air énervé flotte du repentir,
où sur la vague lente et lourde d'un soupir
le coeur le plus secrêt aux lèvres vient mourir.
Il est d'étranges soirs, où les fleurs ont une âme,
et ces soirs-là, je vais tendre comme une femme.

Il est de clairs matins, de roses se coiffant,
où l'âme a des gaietés d'eaux vives dans les rochers,
où le coeur est un ciel de Pâques  plein de cloches,
où la chair est sans tâche et l'esprit sans reproche.
Il est de clairs matins, de roses se coiffant,
et ces matins-là, je vais joyeux comme un enfant.

Il est de mornes jours, où las de se connaître,
le coeur, vieux de mille ans, s'assied sur son butin,
où le plus cher passé semble un décor déteint,
où s'agite un minable et vague cabotin.
Il est de mornes jours las du poids de se connaître,
et ces jours-là, je vais courbé comme un ancêtre.

Il est des nuits de doute, où l'angoisse vous tord,
où l'âme, au bord de la spirale descendue,
pâle et sur l'infini terrible suspendue,
sent le vent de l'abîme , et recule éperdue !
Il est des nuits de doute, où l'angoisse vous tord,
et, ces nuits-là, je suis dans l'ombre comme un mort.

Recueil : Au jardin de l'Infante




Et  un sourire...

La nuit n'est jamais complète
il y a toujours, puisque je le dis
puisque je l'affirme
au bout du chagrin une fenêtre ouverte
une fenêtre éclairée
il y a toujours un rêve qui veille,
désir à combler, faim à satisfaire,
un coeur généreux
une main tendue, une main ouverte,
des yeux attentifs
une vie,
La Vie
à se partager

Paul Eluard

 




Archives

contact

Les personnes désirant prendre contact
peuvent le faire à l'adresse suivante :

muriel.basset@gmail.com   ou par

N° Tel :  05 57 32 88 35
              
Demandez Muriel
Si vous désirez un questionnaire afin de recevoir
votre bilan animique,
contactez moi !
Merci

31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 10:21

75213589_afb6ea64cc.jpg


On me montra
un bol de nourriture posé dans la neige, et je vis aux alentours les traces de beaucoup d'oiseaux et autres animaux :
ils savaient qu'ils trouveraient là de quoi manger.
J'entendis les mots :

Tu ne peux vivre seulement de pain.
Viens à Moi pour ta nourriture spirituelle, et je t'emplirai et t'enverrai dans le monde, rafraîchi, renouvelé et pleinement satisfait.

...

La petite voix



Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 11:18

Christmas 2009


Aujourd'hui,
Que la Gratitude,
la Paix, l'Amour inondent vos coeurs !

Joyeux Noël à vous tous !

angeetrose.gif




Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 17:07

1038-200-illustration.jpg
Pour conclure
citons quelques paroles d'Abd ru shin :

" Lequel, parmi les croyants a déjà, en fait, pressenti la Grandeur de Dieu qui réside en l'évènement qui s'accomplit silencieusement en cette nuit bénie par la naissance du Fils de Dieu. Lequel pressent la grâce, le don qui échurent à la Terre cette nuit-là  !...

Au moindre pressentiment de la réalité, il en serait de tous les humains comme il en était des bergers; il ne pourrait en être autrement étant donné la grandeur de l'événement :  les hommes tomberaient immédiatement à genoux...de crainte !  Car ce pressentiment devrait, en premier lieu et puissamment, faire surgir la crainte qui terrasserait les hommes parce que, dans le pressentiment de Dieu, se fait également jour la grande faute dont l'homme se chargea sur Terre, ne serait-ce que par l'indifférence avec laquelle il accueille à son seul profit les bénédictions divines sans offrir en échange une compensation réelle par le service de Dieu ! "

...

11.gif



De tout mon coeur je vous souhaite
de vivre une très belle fête de Noël, fête de l'Amour par excellence !
Que la gratitude inonde nos coeurs et qu'ainsi nous prenions la ferme décision de tout tenir sur le chemin du Sauveur !

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 19:24


angeetrose.gif


La Fête de NOËL
ou la " Fête - Jul
est célébrée tous les ans par beaucoup de personnes.
Plusieurs coutumes, bien que très défigurées, témoignent de ce temps très éloigné. Mais ces moeurs ne seront pas décrites dans ce cours exposé. " Jul " est un mot d'origine germanique, employé encore à présent en Scandinavie et dans le Nord de l'Allemagne.
C'est à Rome, que la naissance du Christ fut célébrée pour la première fois, un 25 Décembre, quatre cents ans après sa mort et après bien des obstacles.
Les organisateurs catholiques romains réunirent en une seule cérémonie, la fête romaine " Sol Invectus " et la fête de la naissance du Christ. Une seule fête qui incluait d'ailleurs le symbolisme de la fête romaine...La " cérémonie païenne du soleil " s'éteignit...et les commémorations chrétiennes de Noël commencèrent à partir de cette époque.
L'arbre de Noël, avec des bougies allumées n'apparut que vers l'an 1600, en Allemagne. Des arbustes de buis étaient employés; des buis dont le sommet était garni d'une bougie. Ces petits arbres, avec seulement des bougies, évoquaient le souvenir lointain d'une nuit bénie où la Lumière était descendue sur la Terre...Plus tard de plus grands arbres, comme le sapin, furent utilisés. Cependant, les bougies demeurèrent très longtemps le seul ornement des " arbres de Noël ".
Les arbres de Noël surchargés d'aujourd'hui ne rappellent nullement qu'une nuit une Lumière s'est allumée sur la Terre par la naissance de Jésus.
Pour ce qui concerne l'échange de cadeaux, il s'agit peut-être là de quelques réminiscences d'époques lointaines; un souvenir inconscient de tables richement garnies d'offrandes destinées aux visiteurs entéalliques, ou encore l'évocation des cadeaux laissés en échange sur les tables par ces mêmes visiteurs...
Les esprits humains sont restés les mêmes. Beaucoup parmi ceux qui vécurent autrefois si heureux sur Terre sont à nouveau réincarnés. Depuis cette époque, ils ont beaucoup évolués, mais dans la mauvaise direction; ainsi, toute réminiscence ne peut être qu'erronée et déformée.

...

Roselis Von Sass

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 18:57

colombe-20lys.jpg



Les peuples d'autrefois célébraient
tous les ans la fête de l'Amour céleste et ils célébraient aussi, au début de chaque mois de septembre, la fête de la Pureté, la fête d' Ashtart !  Ce merveilleux entéal féminin est la vertu personnifiée de la pure fidélité envers La Lumière !
Lorsque les puissants serviteurs de Lucifer gagnèrent de l'influence sur la terre, par l'intermédiaire des femmes, Ashtart fut transformée en déesse vierge de la fertilité et de la guerre. En Egypte, elle est considérée également comme étant la déesse de la guerre. Les festivités en son honneur se poursuivirent jusqu'à l'ère chrétienne, mais personne n'en connaissaient la signification originelle...Il  existait, près de Jérusalem, jusqu'en l'an 620 avant le Christ, un sanctuaire qui lui était consacré. En langue araméenne, elle était appelée " Attaratte " ...
Les Assyriens et les Babyloniens désignaient Ashtart par " Ischtar " " la déesse de la lutte et de l'amour " . La fête originelle d'Ashtart, " la personnification de la pure fidélité envers la Lumière ", dégénérait partout en de bas et pervers cultes idolâtres...

...

Roselis Von Sass

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 18:34


feebleuebaguettevd7.gif

Ensuite
vint l'époque où beaucoup de membres de ces peuples ne furent plus reliés par  " les rubans célestes de l'amour " ...
Pendant les douze nuits sacrées, beaucoup d'entre eux restaient longuement assis dans leur demeure, craintifs et la conscience lourde, dans l'attente de la venue des visiteurs invisibles...
Méritaient-ils leur venue ? ...Les tables étaient toujours abondamment garnies, les maisons joliment décorées...Extérieurement, tout était comme avant...
Anxieux, craintifs et la conscience lourde, ces êtres humains attendaient les visiteurs annuels. Mais cette attente était presque toujours vaine...Ils ne sont plus jamais revenus...Ils ne pouvaient d'ailleurs même plus le faire, puisque les horribles configurations attachées aux créatures humaines, surtout aux femmes, les faisaient fuir...
Les entéaux, sans exception, craignent les formes-pensées d'envie, de jalousie, d'avidité, enfin ils craignent tous les maux avec des configurations humaines. Ils fuyaient donc tous, terrifiés, sans pouvoir comprendre pourquoi elles s'attachaient surtout aux femmes...
Partout et chez tous les humains se troublait peu à peu l'équilibre harmonieux entre le raisonnement et l'esprit. Le raisonnement gagnait en suprématie et ainsi l'être humain devenait accessible à toutes les influences des ténèbres. La femme se tenait en tête !...
La femme ressent les irradiations de la Lumière plus intensément que l'homme. De la même façon, c'est encore elle qui s'ouvre plus largement aux courants négatifs qui poussent actuellement l'humanité entière à la ruine.
Ainsi se rompirent les liens célestes de l'amour qui unissaient autrefois toutes les créatures entre elles. La liaison avec les mondes entéalliques cessa d'exister.
Les êtres humains étant devenus " civilisés ", les entéaux ne tenaient plus de place dans leur vie...Ils se transformèrent alors en figures de contes de fées seulement bons pour les enfants...Quoique ceux-ci aujourd'hui ne s'intéressent même plus aux " contes de fées " , puisque la majorité des enfants est liée à des esprits qui portent déjà, depuis des millénaires, le stigmate de Lucifer...

...

Roselis Von Sass

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 13:20

331897627-copie-1.jpg
Ces visiteurs entéalliques
traversaient les maisons et riaient joyeusement en voyant les produits de la Nature qui recouvraient si richement les tables. Ils laissaient couler entre leurs mains les céréales disposées sur les tables. Parfois, les petits gnomes sautaient sur les tables et de façon espiègle, faisaient rouler les oeufs...Les Mirens regardaient et touchaient les pièces tissées mises en exposition. Elles hochaient la tête en signe d'admiration et de satisfaction. Les Mirens sont des entéaux féminins d'un mètre et demi de haut toujours habillées de vert. Jadis, elles enseignèrent aux femmes humaines à tisser. Une fois l'an, elles se réjouissaient de constater que leurs élèves humaines avaient largement surpassé en habileté leurs anciennes maîtresses.
Chaque visiteur invisible apportait une offrande qu'il déposait sur les tables abondamment garnies. Ces cadeaux constituaient en des fleurs rares, des plantes, des herbes aromatiques, des fruits, de belles pierres et bien d'autres choses encore...Ils pouvaient aussi apporter des grains " du métal du soleil " ( or )...Mais ils avaient appris que dans d'autres régions de la Terre, ce métal doré avait transformé les humains en des créatures brutales et avides. Depuis lors, par précaution, ils évitaient d'offrir ces beaux, mais si dangereux grains...Puisque tous ces cadeaux apportés par les visiteurs entéalliques et placés sur les tables richement garnies par les habitants pendant ces douze nuits sacrées, seraient découverts par ces mêmes personnes dans le courant de l'année.
Au cours de leurs promenades, les êtres humains rencontraient inopinément des fleurs rares, des plantes aromatiques et des herbes thérapeutiques. Ils découvraient également des gisements de minéraux et de belles pierres dans des régions où nul n'aurait présumé leur existence...Finalement, ils découvraient, d'une manière ou d'une autre, tous les cadeaux que les entéaux leur avaient destinés pendant ces douze nuits sacrées.
A minuit, la visite des êtres invisibles se terminait et les habitants des maisons allaient se coucher, à l'exception des gardiens des feux.
Les enfants depuis longtemps s'étaient déjà endormis dans les bras de leurs parents. Leurs petits corps de matière subtile, c'est à dire leurs âmes enfantines, s'étaient détachés de leurs corps physiques. Ces petites âmes gambadaient avec espièglerie autour des gnomes, des fées des forêts, des faunes et autres entéaux, les accompagnant afin de pouvoir rester plus longtemps avec eux pour jouer...

...

Roselis Von Sass
 

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 11:25

COP15 GNOMES.jpg

A la tombée de la nuit,
lorsque le feu était allumé à côté de la porte principale de chaque maison, les habitants se réunissaient dans la pièce où se trouvaient les tables avec les dons. Ils s'asseyaient confortablement avec les enfants sur les genoux. Ils attendaient leurs visiteurs, les régents de la Nature...Qu'ils fussent aussi petits que les gnomes des racines ne modifiait en rien leur accueil. Les rubans qui descendaient du ciel rapprochaient avec amour les créatures humaines des grands et petits êtres de la Nature.
Et les visiteurs venaient :  gnomes, fées des forêts, larens et mirens et bien d'autres encore pénétraient à l'intérieur des maisons à l'occasion de ces douze nuits sacrées pour la joie de ses habitants qui s'étaient souvenus d'eux avec amour. Les êtres de l'air soufflaient et sifflaient autour des maisons pour signaler leur arrivée. Les faunes jouaient de la flûte dans les cours, dans les jardins et dans les étables. Bien souvent, venaient aussi les korens qui plaçaient des pommes rouge doré sur les tables des offrandes. Leur venue annonçait aux peuples de la Terre que Gaïa, la Grande Mère de la Terre observait comment les hommes évoluaient...
Silencieux mais attentifs, les habitants des maisons regardaient les  tables remplies de cadeaux et l'entrée des maisons. Il y avait souvent parmi eux, une femme , une jeune fille ou un enfant qui pouvait voir nettement les visiteurs. A voix basse, ils racontaient donc aux autres ce qui était en train de se passer.
La plupart d'entre eux ne pouvaient pas voir les entéaux, mais ils éprouvaient intuitivement et de façon intense leur présence. Des tourbillons d'air se faisaient sentir à l'intérieur des maisons. Des ordeurs aromatiques, le tintement de nombreuses clochettes et le son des flûtes des faunes...étaient les signes infaillibles de la présence de ces visiteurs invisibles.


...

( suite la prochaine fois )

Roselis Von Sass

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 16:13

Biche

Les peuples germains
et ceux qui vivaient autrefois dans l'actuelle Scandinavie célébraient aussi, une fois l'an, à peu près à l'époque de la fête de Noël d'aujourd'hui, " la fête des douze nuits sacrées " , ou encore " la fête de l'avènement de l'Amour ".
Les créatures humaines de ces temps fort éloignés annonçaient qu'une fois l'an, lors de ces douze nuits sacrées, descendaient " des rubans du ciel " pour unir entre elles toutes les créatures, visibles et invisibles...
Ces festivités étaient célébrées d'une manière toute particulière. Pendant son déroulement, une flamme intense devait continuellement brûler dans l'âtre. Et tous les jours, à la nuit tombante, un feu était allumé à côté de la porte d'entrée de la maison, feu qui devait brûler jusqu'à l'aube. Ce feu avait une double signification. D'abord, illuminer le chemin qui conduisait à la maison. Ensuite, être le signe visible de l'amour et de la chaleur qui unissait les habitants de la maison. Il signifiait également que les hôtes seraient accueillis avec amour.
Tout au long de ces douze jours, les portes d'entrée restaient ouvertes jour et nuit. Dans la pièce principale de chaque maison, il y avait une table richement garnie. Les aliments ainsi exposés étaient principalement des dons de la Nature qui provenaient des régions respectives. Des fruits frais et secs, des noix, du miel, des oeufs, du sel et des grains de céréales, ainsi que deux cruches joliment disposées sur la table, l'une avec de l'eau, l'autre avec du vin, souvent du vin de miel...
A côté, sur une plus petite table, étaient exposés des tissus faits à la main, des vêtements neufs, tout était disposé de manière à ce que chacun puisse les observer facilement. Toutes les demeures, petites ou grandes étaient joliment décorées de guirlandes de branches vertes.
Pendant toute la journée il y avait des jeux et des chants auxquels participaient généralement des chanteurs itinérants qui avec leurs chansons adaptées à l'événement, glorifiaient l'importance de la fête.
Le matin et le soir, les prêtres interprétaient des hymnes de gratitude envers Le Créateur qui leur avait offert la vie. Ils se racontaient alors leurs rêves et leurs expériences qui se rapportaient, la plupart du temps, aux événements vécus avec les entéaux...A cette époque lointaine, nombreux étaient encore ceux qui pouvaient voir les petits et les grands entéaux...Il y avait alors beaucoup de choses à se raconter mais toujours en accord avec ces jours solennels sanctifiés par les êtres humains...Mais pour nous il est plus intéressant de savoir ce qui se passait pendant ces douze nuits sacrées et à qui étaient destinés ces dons disposés sur les tables si richement garnies...Toutes les nuits l'eau des cruches était renouvelée, mais personne ne touchait aux aliments...

...
(
suite la prochaine fois )

Roselis Von Sass

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 15:37

sapin-tiltshift

Tant que la limpide Lumière de l'Amour
pouvait encore trouver le chemin vers les esprits humains, touts étaient heureux et leurs actions bénies. Riches et bénis étaient aussi ces cadeaux qu'ils s'offraient mutuellement avec joie. Et ces cadeaux, de valeur inestimable, s'appelaient : " confiance, sincérité, véritable amour du prochain, amour désintéressé "...Mais c'était autrefois, il y a fort longtemps de cela !...
L'histoire de l'humanité, telle qu'elle est actuellement connue et enseignée dans les écoles, ne décrit en fait que le dernier chapitre avant le Jugement !
Tous les peuples connus de l'Histoire, au cours des derniers sept mille ans, succombèrent sous le poids de leur décadence, de leur fausses croyances et de leurs hostilités mutuelles.
Tout ce qui eut lieu avant cette période, avant ces sept millénaires de tragédie humaine, n'est pas encore connu des historiens. Seuls des vestiges furent trouvés, des vestiges d'idolâtrie, de pouvoir et de richesses terrestres. Les fêtes célébrées en l'honneur de l'Amour Divin et de la Pureté Divine disparurent sous les ruines de l'idolâterie...
Les cérémonies continuèrent d'être célébrées aux mêmes dates, mais elles étaient entièrement dépourvues de toute signification profonde...
Lorsque Jésus vint sur terre, la majorité de l'humanité était déjà sous l'influence de puissants serviteurs de Lucifer. Le cruel assassinat du Fils de Dieu en fut la meilleure preuve !...
La doctrine de Jésus, qui devait apporter le salut et la délivrance à beaucoup d'êtres humains, fut tellement falsifiée qu'il ne resta rien de la véritable mission du Sauveur...
La fête de Noël, la " Nuit Sacrée " célébrée tous les ans à la mémoire de Jésus, s'est depuis longtemps transformée en une grossière commémoration matérielle dénuée d'amour. Les prières, récitées de façon monotone sont vides et les requêtes ne sont plus que des exigences égoïstes de la part d'une humanité prisonnière de ses fausses croyances ! D'une humanité qui a perdu depuis longtemps le Paradis !
Mais rien ne s'est modifié dans le tissage de la création. Aujourd'hui, comme au début de l'évolution de l'humanité, une fois l'an, à l'époque que les chrétiens appellent Noël, les irradiations secourable de l'Amour de Dieu fluent vers les mondes de la post-création !
...

Roselis Von Sass

Repost 0
Published by Beauté de l'âme - dans Expériences
commenter cet article

Pages

citations

L' amour est vide d'égo - L'égo est vide d'amour
{ Sathya Sai Baba }

L'égo n'est qu'une ombre, une obsession et une illusion. Toute vie est une - et c'est toi-même.
{ Swâmi Râmdâs }

Le travail sur l'égo va être une des premières épreuves capitales de la traversée...
{ anonyme }

Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins...
{Jean de La Fontaine
Extrait de " Le juge arbitre, l'hospitalier et le solitaire }

Il n'y a qu'une chose presque absolue c'est le libre arbitre.
{ Francis Picabia
Extrait de la revue " La pomme de pin " }


 

L'AMOUR

Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges,
si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne,
qu'une cymbale qui retentit...
L'amour est patient; l'amour est plein de bonté;
l'amour n'est point envieux; il n'est pas présomptueux,
il ne s'enfle pas d'orgueil.
Il ne fait rien de malhonnête;
il ne cherche pas son intérêt;
il ne s'aigrit pas;
il ne soupçonne point le mal.
Il ne se réjouit pas de l'injustice,
mais il met sa joie dans La Vérité...

Premier épitre de Saint Paul aux corinthiens
chapitre 13


 

Il ne dépend que de nous de suivre
la route qui monte
et d'éviter celle
qui descend.

Il faut aller à
La Vérité

PLATON

 

 

Ce n'est pas de vivre selon la science qui procure
le bonheur; ni même de réunir
toutes les sciences à la fois,
mais de posséder la seule science
du bien et du mal

Chacun, parce qu'il pense,
est le seul responsable de la sagesse
ou de la folie de sa vie,
c'est à dire de sa destinée

PLATON



Amour, tendresse, douceur,
tels sont les éléments principaux dont DIEU
a formé l'âme de la femme;
aimer, guérir, consoler,
telle est sa destination
sur terre

Hendrik
************

Les blessures de l'âme
sont comme les blessures du corps :
quelque soin qu'on prenne pour les guérir,
la cicatrice parait toujours,
et elles sont à tout moment en danger
de se rouvrir

François de La Rochefoucauld
************

Je vois que la crainte nous conduit
à combattre la maladie
par le régime et les remèdes;
mais quel régime et quels remèdes
nous guérirons de craindre ?

Alain
************

Pourquoi ce désir d'aider !

La Vie, à travers beaucoup d'expériences , m'a poussée à me poser les questions essentielles sur l'existence humaine !

Après avoir compris " le pourquoi " d'une maladie grave et en être guérie à ce jour, mon désir est grand de pouvoir aider autour de moi, les personnes en souffrance.
Normalement, il vaut mieux prévenir que guérir !
C'est là que j'interviens également.
Mon rôle consiste à faire prendre conscience des mauvais vouloirs qui sont à l'origine des malaises internes et des maladies physiques.
Reconnaître ses entraves intérieures et mauvais comportements est le chemin de la libération sur  celui de la Santé parfaite !
Notre vie a un but, ne la gaspillons pas !

Platon ne disait il pas qu'il vaut mieux soigner l'âme avant le corps afin de rester en bonne santé ?
Ici vous en avez l'opportunité grâce au bilan animique !
A votre Service

Beauté de l'Âme

 

Livres à lire




MERCI LA VIE !                                                                      
Récit d'une guérison du cancer
http://www.lulu.com/lartdevivre

LES DIX PERLES MAGIQUES                                          
Un enseignement donné par
trois merveilleuses fées !
http://www.lulu.com/cristaldelumiere


DE NOMBREUSES DEMEURES...
Thème sur la réincarnation
Aux Editions Adyar
4 Square Rapp
75007 Paris


L'ASTROLOGIE KARMIQUE

L'astrologie d'Edgar Cayce
Dorothée Koechlin de Bizemont
Edition Robert Laffont

LA LUMIERE DE L' AU-DELA
Thème sur les N D E
Dr Raymond Moody
Edition Robert Laffond

LE POUVOIR DU MOMENT PRESENT
et
NOUVELLE TERRE

Eckhart Tolle
Edition Ariane

DANS LA LUMIERE DE LA VERITE
Abd-ru-shin